Vous lisez...

Conférences et ateliers

Conférence des 3 et 4 Octobre 2008 !"La loi de l’attraction."

« Nous possédons tous, depuis la création de l’homme, un pouvoir infini, qui est enfoui au fond de soi.

Il nous faut un jour, apprendre à l’appliquer dans notre vie, sans peur du lendemain.

La loi de l’univers est la même pour tous ! »

A chaque coin du Monde, l’homme aspire à la même chose,

"Etre heureux, c’est être libre."

Comme le disait Platon, "nommer, c’est créer."

Ainsi, nous devenons ce que nous pensons, nos pensées deviennent des faits.

Joseph Murphy, pasteur et Docteur en philosophie, écrivait : "Tel tu es en dedans, tel tu es en dehors."

Selon lui, l’homme est fait pour être riche de tout, et la pauvreté n’est pas une vertu.

Son cheval de bataille, le subconscient, qui est une richesse infinie à celui qui apprend à l’exploiter.

Je dois dire que je suis entièrement adhérente à cette forme de pensée , et que chaque jour qui passe, me donne l’occasion de la vérifier auprès des personnes qui viennent à moi.

Dès lors que nous pensons, nous attirons sur nous une foule de choses qui, comme un aimant, vous collent à la peau, alors que nous souhaiterions le contraire , de ce qui nous arrive.

Ex : Une dame infirmière depuis de nombreuses années, a décidé d’avertir sa nouvelle hiérarchie, qu’elle n’acceptera plus de faire les gardes de nuit.

Sa décision est prise, elle ne le veut plus !

Nous sentons dans sa pensée, une grande peur que cela se produise, n’est-ce pas ?

Un beau jour, une de ses collègues est hospitalisée et ne peut assurer la garde de nuit prévue pour le week-end. Il n’y a pas d’autre possibilité que de faire appel à elle, ce que fît sa hiérarchie.

Très contrariée par cette demande, qu’elle se voit obligée d’accepter, elle se déclenche une fièvre à plus de 40°, qui la garda au lit durant trois jours.

Analyse : Cette dame a provoqué la garde de nuit en la redoutant, et a créé son mal être pour refuser de l’assumer.

Moralité : N’aurait-il pas été plus judicieux de comprendre la raison pour laquelle elle ne voulait absolument plus faire de garde de nuit, et concentrer son énergie sur ce sujet, afin d’en tirer tous les profits.

Si elle n’a pas eu à faire sa garde, son week-end a été dévasté par ses propres pensées.

Notre esprit créé en permanence !

Nous devons toujours penser, à nous concentrer sur ce que nous voulons, non pas sur ce que nous ne voulons pas !

De même, ce que nous voulons ne doit jamais apparaître sur une échelle graduée, nous avons droit à l’amour en abondance, à l’argent en abondance, etc... Libre à nous d’estimer ce qu’est l’abondance.

Des personnes s’estimeront heureuses, dès lors qu’elles auront payées tout ce qu’elles doivent, elles n’obtiendront pas de surplus.

Celui qui ne mesure pas son salaire ne mesure pas sa peine non plus, et favorise la non limitation.

Rien ne vous empêche, si cela est votre cas, de donner votre surplus de salaire, aux plus démunis.

« Vous avez peur de prendre du poids, vous en prendrez !

Vous avez peur que votre mari ou ami vous trompe, il vous trompera un jour, lassé de vos suspicions et de vos angoisses.

Vous avez peur de vieillir, de mourir ? »

Vous vieillirez et mourez au moment même où vous le penserez sans avoir perdu la vie.

Votre enfant vous annonce qu’il va se marier, au cours de l’été prochain ! Vous attendiez cela depuis si longtemps, votre bonheur est au maximum. Ce mariage ne se fera que dans un an, et cependant, déjà, vous le consommez, en vous imaginant dans une robe saumon, avec une veste bleu marine, et un chapeau dans les même tons.

Ca y est votre enfant est marié et vous êtes déjà heureux !

C’est cela la loi de l’attraction !

Vous avez déjà attiré le jour du mariage, tant cela vous procure une vibration agréable !

À l’inverse, d’autres créeront cette haute vibration, mais pour une appréhension négative.

Je me souviens avoir été sollicitée par une famille, dont le parent, un homme de 62 ans, était aux soins intensifs d’un hôpital.

Les médecins l’avaient classé perdu, et avaient rappelé les proches présageant une mort imminente.

Ce même jour, une autre famille vivait la même épreuve. Nous étions très proches les uns et les autres dans deux petits boxes séparés.

J’apprenais à la famille pour laquelle je m’étais déplacée à orienter leurs pensées véritables, envers leur parent.

Que voulaient-ils exactement ? Qu’il vive ? Qu’il meurt, compte tenu de ses souffrances ? Que sentaient-ils au plus profond de leur coeur ?

"Nous voulons qu’il vive, il nous aime et nous l’aimons tellement."

Alors pensez bien à cette énergie que vous lui envoyez, cette force d’amour, de vie que vous lui insufflez dans l’oreille, par la parole, par le toucher, par votre présence y compris silencieuse.

En parallèle, l’autre famille gémissait, l’épouse se préoccupait des soucis financiers qu’allaient provoquer les frais d’obsèques, et les enfants commençaient à se partager la garde de la maman, lequel allait être à même de s’en occuper le mieux. Voilà un langage prémonitoire ! Une mort présente ! Une mort accomplie avant même son heure.

Il en est de même, pour ces personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Souvent les proches finissent pas ne plus leur rendre visite, car cela est dur de voir son parent s’enfoncer, jusqu’à ne plus le reconnaître.

« Pourtant, tant qu’un coeur bat, l’amour bat. »

Il n’a plus la même odeur, certes, il n’a plus le même langage, mais il existe encore et la loi de l’attraction vous déclare :

"Tu sais, tu n’empêcheras pas la pluie de tomber, mais tu auras la joie de ramasser les champignons et de cueillir les fleurs."

"Tu n’empêcheras pas ton corps de mourir, mais tu auras le bonheur d’être aimé pour toujours".

Ce qui est normal, c’est que notre vie soit belle, pas l’inverse !

Lorsqu’un enfant dit à sa maman : "T’as vu maman, j’ai été bien sage, aujourd’hui ?"

La maman lui répond :

"Mais c’est normal, que tu es été sage, ce qui ne l’est pas, c’est quand tu es désagréable".

Il en est de même pour notre vie.

Cela est normal que nous soyons heureux !

Il ne vous reste plus qu’à identifier vos doutes, et vous convaincre que vous êtes en mesure d’obtenir ce que vous voulez librement !

Commentaires